logo ipgp_petit2
   eost h   cnrs h   resif

M7.8 - NEPAL - 2015/04/25 06:11:25 UTC

 NEPAL 2015/04/25 06:11:25 UTC,  Mw=7.8

 Description du séisme :
     Région (USGS) : NEPAL
     Date UTC (USGS) : 2015/04/25 06:11:25
     Latitude (USGS) : 28.165°
     Longitude (USGS) : 84.725°
     Magnitude (SCARDEC) : 7.8 Mw
     Profondeur (SCARDEC) : 29 km
     Mécanisme (SCARDEC) :

Méthode SCARDEC : Analyse de la source sismique

La méthode SCARDEC utilise les ondes de volume lointaines (« télésismiques ») afin de déterminer la profondeur, le mécanisme au foyer, la magnitude de moment et la fonction source des séismes de magnitude supérieure à 5.5-6. Les détails de la technique sont décrits dans Vallée et al. [2011], et une application à tous les séismes de magnitude supérieure à 6 dans la période 1992-2011 est fournie par Vallée [2013]. Cette méthode a originellement été développée au laboratoire Geoazur, où l’analyse en temps quasi-réel des séismes des années 2011-2013 est disponible ici.

Dans la configuration en temps quasi-réel présentée ici, la solution est typiquement fournie 45 minutes après le temps origine du séisme. Cette solution inclut une carte résumant les résultats de SCARDEC ainsi qu’une figure présentant l’accord avec les données. La carte replace le séisme au sein des frontières de plaques [Bird, 2003] et donne les caractéristiques principales du séisme (voir également les valeurs numériques du mécanisme et du moment sismique sous la carte). Dans les zones de subduction, les contours isobathes (tous les 20km) de la plaque plongeante sont indiqués [SLAB 1.0, Hayes et al., 2012]. L’accord aux données compare les synthétiques SCARDEC (en rouge) avec les données de la FDSN (en noir), dans la bande de fréquence utilisée pour la détermination du mécanisme au foyer. Les noms des stations GEOSCOPE sont indiqués en vert.

Des informations plus détaillées (sur les données, la procedure, les raisons qui peuvent empêcher l’analyse d’un séisme, la determination de la function source...) sont disponibles ici (en anglais).

En cas d’utilisation des résultats de la méthode SCARDEC, nous demandons de faire référence aux articles suivants :

(1) Vallée, M., J. Charléty, A.M.G. Ferreira, B. Delouis, and J. Vergoz, SCARDEC : a new technique for the rapid determination of seismic moment magnitude, focal mechanism and source time functions for large earthquakes using body wave deconvolution, Geophys. J. Int., 184, 338-358, 2011.

(2) Vallée, M., Source time function properties indicate a strain drop independent of earthquake depth and magnitude, Nature Communications, doi: 10.1038/ncomms3606, 2013.

La méthode SCARDEC est en fonctionnement en temps quasi-réel à l’IPGP. En dehors de l’IPGP, plusieurs soutiens ont permis son développement :

                                                                            

Nous sommes reconnaissants aux organismes offrant l’accès aux données, ainsi qu’à ceux qui les gèrent ou les fédèrent :

                                                                      


est utilisé pour dessiner plusieurs cartes de cette page.

 
 Analyse automatique des paramètres de source par la méthode SCARDEC
 Carte interactive affichant la sismicité des 10 dernières années dans la région (Magnitude > 5; Source USGS)
Profondeur des séismes [km]
Magnitude
9
8
7
6
5
: stations GEOSCOPE
Les informations sur la tectonique, les limites de plaques, et la convergence proviennent de l'USGS et de BIRD (2003).
 Carte interactive affichant les précurseurs et les répliques du séisme
   (2 semaines avant et 2 semaines après - Source USGS)

Profondeur des séismes [km]
Précurseur Réplique Mag.
7
6
5
4
3
Les informations sur la tectonique, les limites de plaques, et la convergence proviennent de l'USGS et de BIRD (2003)

 Les données des stations GEOSCOPE pour le séisme au format SEED :
      Télécharger le volume seed (20000 secondes de données, canaux : LH BH HH HN)
Afficher le contenu du volume SEED

 Temps d'arrivée théoriques aux stations GEOSCOPE
     Afficher les temps d'arrivée théoriques aux stations GEOSCOPE disponibles

 Enregistrements des canaux par station
(Les enregistrements du canal BH sont filtrés entre 0.1hz et 2hz)
(Les enregistrements du canal LH sont filtrés entre 0.003hz et 0.02hz)

Code Localisation Lat. Lon. Elev. Description Enregistrements
AISNouvelle-Amsterdam - TAAF, France-37.796°77.569°0.036 kmAfficher la
fiche station
Afficher les
enregistrements
ATDArta Cave - Arta, Republic of Djibouti11.531°42.847°0.61 kmAfficher la
fiche station
Afficher les
enregistrements
CANCanberra, Australia-35.319°148.996°0.7 kmAfficher la
fiche station
Afficher les
enregistrements
CCDConcordia Base, Dome C, Antartica-75.107°123.305°3.24 kmAfficher la
fiche station
Afficher les
enregistrements
CLFChambon la Foret Observatory, France48.026°2.26°0.145 kmAfficher la
fiche station
Afficher les
enregistrements
CRZFPort Alfred - Ile de la Possession - Crozet Islands, France-46.431°51.855°0.14 kmAfficher la
fiche station
Afficher les
enregistrements
DRVDumont d'Urville - Terre Adelie, Antarctica-66.665°140.002°0.04 kmAfficher la
fiche station
Afficher les
enregistrements
DZMDzumac - New Caledonia, France-22.072°166.444°0.878 kmAfficher la
fiche station
Afficher les
enregistrements
ECHEchery - Sainte Marie aux Mines, France48.216°7.159°0.58 kmAfficher la
fiche station
Afficher les
enregistrements
FDFFort de France - Martinique island, France14.735°-61.146°0.467 kmAfficher la
fiche station
Afficher les
enregistrements
HDCHeredia, Costa Rica10°-84.112°1.15 kmAfficher la
fiche station
Afficher les
enregistrements
KIPKipapa - Hawaii, USA21.423°-158.015°0.07 kmAfficher la
fiche station
Afficher les
enregistrements
MBOM'Bour, Senegal14.392°-16.955°0.003 kmAfficher la
fiche station
Afficher les
enregistrements
NOUCPort Laguerre - New Caledonia, France-22.099°166.307°0.137 kmAfficher la
fiche station
Afficher les
enregistrements
PAFPort aux Francais - Kerguelen - TAAF, France-49.351°70.211°0.017 kmAfficher la
fiche station
Afficher les
enregistrements
PELPeldehue, Chile-33.144°-70.675°0.7 kmAfficher la
fiche station
Afficher les
enregistrements
PPTFPamatai - Papeete - Tahiti island - French Polynesia, France-17.59°-149.565°0.705 kmAfficher la
fiche station
Afficher les
enregistrements
RERRiviere de l'Est - Sainte Rose - La Reunion island, France-21.171°55.74°0.834 kmAfficher la
fiche station
Afficher les
enregistrements
ROCAMLeguat Reserve, Rodrigues Island, Republic of Mauritius-19.756°63.37°0.052 kmAfficher la
fiche station
Afficher les
enregistrements
SPBSao Paulo, Brazil-23.593°-47.427°0.647 kmAfficher la
fiche station
Afficher les
enregistrements
SSBTunnel de Badole - Saint Sauveur en Rue, France45.279°4.542°0.7 kmAfficher la
fiche station
Afficher les
enregistrements
TAMTamanrasset, Algeria22.791°5.528°1.41 kmAfficher la
fiche station
Afficher les
enregistrements
TAOETaiohae - Marquesas islands, France-8.855°-140.148°0.8 kmAfficher la
fiche station
Afficher les
enregistrements
UNMUnam - Mexico, Mexico19.33°-99.178°2.28 kmAfficher la
fiche station
Afficher les
enregistrements

 Enregistrements du canal LHZ pour les stations Geoscope:
    (Les enregistrements du canal LH sont filtrés entre 0.003hz et 0.02hz)

     Télécharger le fichier des graphiques au format PDF

Cette figure illustre comment les deux blocs situés de part et d’autre de la faille sismique sont déplacés durant le séisme. Ces mouvements sont déduits du mécanisme au foyer déterminé par SCARDEC, sur les deux plans de faille possibles. Des informations additionnelles (tectonique, mesures à proximité du séisme) sont nécessaires pour déterminer laquelle de ces deux hypothèses correspond au mouvement réel durant le séisme.



Note: This part has been developed for diagnostic of Geoscope data in real-time ; data shown here have not been validated, and differences between data and synthetics should be interpreted with caution, in particular for moderate earthquakes (magnitude < 6.2) and very large earthquakes (magnitude > 7.5).

The SCARDEC solution is used here to predict the waveforms at all Geoscope stations received in real time and located at distances between 30° and 150° from the earthquake. All available location codes are used, for the BH* channels. In the range [30° - ~90°], the prediction is done on P and S(H) waves and in the range [~90° - 150°], it is done on PP and SS(H) waves. See agreement for P or PP waves (vertical components) between data and synthetics in Figure 1; see agreement for S(H) or SS(H) waves (horizontal components) between data (black) and synthetics (red) in Figure 2. Tables 1 and 2 provide quantitative estimates of these agreements.

1) STATIONS-LOCATIONCODES-COMPONENTS analyzed

Figure 1: Agreement between data (black) and synthetics (red) for P or PP waves (the type of waves used is indicated in each subfigure). The comparison is shown with a time shift (noted 'Dt1' in Table 1), corresponding to the optimal fit ('Fit1' in Table 1) before the blue tick. Also indicated are the azimuth and distance of the station, and the signal to noise ratio (SNR). Note that the prediction done for PP waves is expected to be less accurate than the one for P waves.

Table 1: Quantitative estimates of the agreement between data and synthetics for P or PP waves :

  • 'Fit1' is the variance reduction allowing an optimal time shift ('Dt1')
  • 'Fit2' is the variance reduction allowing an optimal time shift ('Dt2') and an optimal amplitude normalization ('Corr_Amp'). The latter value is the factor by which data should be divided to be the closest to the synthetics.
  • 'Rad' is a measure of the amplitude of the expected radiation (normalized to 1). Low values of the radiation (<0.1-0.15) are expected to reduce the significance of the comparison between data and synthetics
  • 'Comment' column is filled when the data and/or the comparison between data and synthetics are not as expected.


Figure 2: Same as Figure 1, but for S(H) or SS(H) waves (use of the rotated horizontal component along the transverse direction). See in Table 2 the quantitative estimates ('Dt1' and 'Fit1') corresponding to this Figure.

Table 2: Same as Table 1 for S(H) or SS(H) waves.


2) STATIONS-LOCATIONCODES-COMPONENTS not analyzed

STATIONS-LOCATIONCODES-COMPONENTS received, but TOO FAR or TOO CLOSE:

STATIONS-LOCATIONCODES-COMPONENTS not present in the 2 categories above have not been received, or on a too short time window to be analyzed

1) Généralités :

Cette page rassemble des informations sur les caractéristiques des séismes (déterminées par la méthode SCARDEC, voir ci-dessous) et sur les données GEOSCOPE associées à ces séismes. L’onglet « données » permet l’accès au fichier seed de l’ensemble des canaux des stations sur une fenêtre de 20000s (à partir du temps origine du séisme), donne accès aux temps théoriques d’arrivée des ondes, montre les formes d’ondes disponibles à chaque station, et présente la propagation globale des ondes dans la Terre à travers la visualisation du canal LHZ. L’onglet « mécanisme » illustre la géométrie des mouvements durant le séisme, sur les deux failles possibles déterminées par l’analyse SCARDEC.

Plusieurs alertes par mail sont disponibles dès que le séisme a été analysé : (1) pour tous les séismes analysés, (2) pour les séismes supérieures à magnitude 6.5, et (3) pour les séismes supérieurs à magnitude 7. Contactez Martin Vallée (vallee@ipgp.fr) pour être ajouté à une de ces listes de diffusion.

2) Analyse de la source sismique (méthode SCARDEC)

La méthode SCARDEC utilise les ondes de volume lointaines (« télésismiques ») afin de déterminer la profondeur, le mécanisme au foyer, la magnitude de moment et la fonction source des séismes de magnitude supérieure à 5.5-6. Les détails de la technique sont décrits dans Vallée et al. [2011], et une application à tous les séismes de magnitude supérieure à 6 dans la période 1992-2011 est fournie par Vallée [2013]. Cette méthode a originellement été développée au laboratoire Geoazur, où l’analyse en temps quasi-réel des séismes des années 2011-2013 est disponible ici.

Dans la configuration en temps quasi-réel présentée ici, la solution est typiquement fournie 45 minutes après le temps origine du séisme. Cette solution inclut une carte résumant les résultats de SCARDEC ainsi qu’une figure présentant l’accord avec les données. La carte replace le séisme au sein des frontières de plaques [Bird, 2003] et donne les caractéristiques principales du séisme (voir également les valeurs numériques du mécanisme et du moment sismique sous la carte). Dans les zones de subduction, les contours isobathes (tous les 20km) de la plaque plongeante sont indiqués [SLAB 1.0, Hayes et al., 2012]. L’accord aux données compare les synthétiques SCARDEC (en rouge) avec les données de la FDSN (en noir), dans la bande de fréquence utilisée pour la détermination du mécanisme au foyer. Les noms des stations GEOSCOPE sont indiqués en vert.

Des informations plus détaillées (sur les données, la procedure, les raisons qui peuvent empêcher l’analyse d’un séisme, la determination de la function source...) sont disponibles ici (en anglais).

En cas d’utilisation des résultats de la méthode SCARDEC, nous demandons de faire référence aux articles suivants :

(1) Vallée, M., J. Charléty, A.M.G. Ferreira, B. Delouis, and J. Vergoz, SCARDEC : a new technique for the rapid determination of seismic moment magnitude, focal mechanism and source time functions for large earthquakes using body wave deconvolution, Geophys. J. Int., 184, 338-358, 2011.

(2) Vallée, M., Source time function properties indicate a strain drop independent of earthquake depth and magnitude, Nature Communications, doi: 10.1038/ncomms3606, 2013.

La méthode SCARDEC est en fonctionnement en temps quasi-réel à l’IPGP. En dehors de l’IPGP, plusieurs soutiens ont permis son développement :

                                                                            

Nous sommes reconnaissants aux organismes offrant l’accès aux données, ainsi qu’à ceux qui les gèrent ou les fédèrent :

                                                                      


est utilisé pour dessiner plusieurs cartes de cette page.